Afrique du Sud en février

L’Afrique du Sud est une destination qui fait rêver plus d’un voyageur. Si l’idée d’un safari vous trotte dans la tête depuis longtemps, si vous souhaitez ardemment découvrir un autre mode de vie, si l’appel des vastes espaces sauvages africains résonne en vous, n’hésitez plus, l’Afrique du Sud est ce qu’il vous faut. Il vous reste alors à déterminer quand aller en Afrique du Sud.

Pourquoi partir en Afrique du Sud en février ?


Tout d’abord, il convient de rappeler qu’en Afrique du Sud en février, c’est le plein été. L'Afrique du Sud en août est donc synonyme de fraîcheur saisonnale et de pluie régulière. Les saisons sont effectivement inversées lorsque l’on part dans cette région du globe. En février, c’est la fin des vacances d’été pour les habitants. Les touristes étrangers ne sont pas très nombreux car beaucoup souhaitent éviter cette période de vacances où les sites touristiques sont très fréquentés et les autres partent en fonction de leurs vacances respectives, soit en juillet ou en août. En février, vous aurez donc le champ libre pour profiter de nombreuses activités tout en évitant la foule. Le climat est également très favorable ! En journée, le soleil est présent et pousse ainsi le mercure jusqu’à 25°C. Régulièrement, les températures peuvent monter jusqu’à plus de 30°C. La pluie se fait rare, une chance si vous souhaitez arpenter du matin au soir les vastes étendues des réserves naturelles. Enfin, de manière plus pragmatique, il reste la question du budget. En effet, partir durant les vacances scolaires dans votre pays est souvent synonyme de prix excessif. Tandis que si vous optez pour un séjour en février, il est fort possible de trouver des tarifs très avantageux auprès de compagnies spécialisées. Si vous partez seul, cela peut représenter une petite économie mais si vous partez entre amis ou en famille, c’est un calcul judicieux à faire au moment de planifier votre séjour.

Que peut-on faire et voir en partant en Afrique du Sud ?

L’Afrique du Sud possède un attrait bien particulier mais ceci s’explique assez facilement. La région dispose de nombreux paysages époustouflants. A commencer par les larges steppes des réserves africaines au sein desquelles vous partirez découvrir la faune locale mais l’Afrique du Sud ne se résume pas qu’à cela. Johannesburg, par exemple, est une ville qui s’est rapidement développée et propose aujourd’hui un cadre de vie accueillant et animé. Vous pourrez profiter des nombreux musées afin de vous imprégner de l’histoire locale qui résonne encore très fort dans l’esprit des habitants mais vous pourrez aussi faire le plein de sensations fortes au parc d’attraction de la ville. A moins que vous ne puissiez pas résister au plaisir d’aller arpenter les allées du zoo avant de passer aux choses sérieuses ! Sachez également que fin février, la ville organise son traditionnel festival de danse contemporaine. C’est l’occasion parfaite de découvrir Johannesburg sous un visage encore plus festif que d’ordinaire. Les côtes de l’ouest vous promettent quant à elles des plages à perte de vue mais plus encore, des criques (ou piscines naturelles) à l’abri du tumulte incessant de l’océan vous invitent à faire de la plongée sous-marine. Partez ainsi à la découverte du corail et d’espèces marines magnifiques.

Un safari en février, est-ce une bonne idée ?

La réponse est oui évidemment. La fin de l’été est l’une des meilleures périodes pour planifier un safari en Afrique du Sud. La nature est foisonnante, notamment près du Cap où vous pourrez vous perdre volontairement dans les montagnes. Au cœur des réserves, la vie animale est au mieux de sa forme. Plusieurs générations de chaque espèce assure un spectacle unique et permanent. Quel bonheur ressentiriez-vous à la vue de jeunes éléphanteaux s’ébattant dans les eaux d’un lac ? Imaginez les sensations fortes à l’approche de lions, de léopards ou de guépards ! Et que dire des hippopotames et des crocodiles agitant les eaux calmes africaines. La liste de tous ces animaux est presque interminable et chacun d’eux est une promesse, en ce mois de février. Une promesse d’étonnement permanent et d’émerveillement à tout âge. Au parc Kruger, comme dans beaucoup d’autres, vous aurez l’opportunité de profiter pleinement de cette immersion dans la nature grâce à une carte qui vous sera remise. A vous ensuite de visiter au gré de vos envies. Un guide n’est pas obligatoire. En février, les lieux sont redevenus calmes alors il se peut que vous passiez une bonne partie de la journée sans voir personne. Exception faite des zones où résident les fauves, généralement les touristes, même s’ils sont peu nombreux, ont tendance à rester longuement à observer les lions et autres fauves des parcs.

Haut