Les risques naturels en Afrique du sud

Voyager en Afrique du Sud offre un réel dépaysement. Il y a toutefois des dangers en Afrique du sud dont vous devez vous prémunir. Ils peuvent être de type sécuritaire, sanitaire ou autre. En effet, il s’agit surtout de feux de brousse, d’inondations, de sécheresse et de pluies violentes.

Les feux de veld ou de buisson

Découvrez nos suggestions d’itinéraires en Afrique du sud:

Pendant la saison sèche, qui va d’avril à octobre, les feux de veld sont fréquents et très dangereux. Avec des vents violents de saison, il arrive que leur vitesse d’extension atteigne plus de 55km/h. Leur taille peut être phénoménale, couvrant plusieurs hectares. Ils peuvent provoquer d’importants dégâts matériels, voire humains, et bloquer la circulation. Ce fléau touche plusieurs régions du pays, particulièrement la région du Cap. En mars 2015, d’énormes feux de brousse ont dévasté une localité d’au moins 3 millions d’habitants et des collines de très anciens vignobles. En janvier 2017, de graves incendies ont ravagé plusieurs propriétés à Somerset West. En octobre 2018, 16.000 ha ont été brûlés en un jour. Au final, plusieurs dizaines de milliers d’hectares de végétation sont parties en fumée. Et dernièrement, en avril 2021, un feu de brousse a été signalé sur le versant de la Mountain Table, qui s’est propagé jusqu’à l’université du Cap. Ces récits nous rappellent que le feu de veld n’est pas un phénomène isolé. Aussi, pour votre sécurité, éloignez-vous des feux et renseignez-vous auprès des autorités compétentes avant toute randonnée.

La sècheresse

L’Afrique du sud (avec l’Europe du sud, l’Afrique de l’ouest et du sud ainsi que l’Asie du sud) fait partie des régions les plus marquées par le tarissement des pluies durant le 20ème siècle. En effet, depuis 1970, de graves sécheresses sont périodiquement observées dans ces régions. L’Afrique du sud subit une période de sécheresse régulière depuis 2017. En 2018, les autorités sud-africaines ont annoncé l’état de catastrophe naturelle à cause de la pénurie d’eau à Capetown. En janvier 2020, la sècheresse déclarée en mars, pour 3 mois, a été prolongée jusqu’en juillet. Elles ont demandé à la population de limiter sa consommation d’eau. La province du Cap occidental est celle qui connaît de vraies périodes de sécheresse. Dans ces cas, les autorités locales mettent en place des limitations de l’usage de l’eau. Si vous transgressez ces restrictions, vous pourrez encourir une amende.

Les pluies torrentielles

L’Afrique du sud a un climat qui change d’une région à une autre. Des pluies torrentielles et des inondations sont possibles dans tout le pays à n’importe quel moment de l’année. Au Nord-Ouest, par exemple, les orages soudains sont fréquents de novembre à avril. Tandis pour la côte sud la période de pluies violentes se situe de juin à septembre. Les grosses pluies de la région Western Cap arrivent entre le mois de mai et septembre. Pendant ces périodes d’orages diluviens, il est conseillé d’éviter des pistes de terre qui peuvent être glissantes et cahoteuses. La conduite y est réellement dangereuse. De même, pour votre sécurité, ne tentez pas de traverser un pont radié en voiture ou à pied. Vous risquez d’être emporté par le cours d’eau. Aussi, soyez informé de la météo régionale avant d’entreprendre votre randonnée.

Les inondations

L’Afrique du sud n’est pas épargnée par le phénomène des inondations. En effet, durant l’hiver austral, il est fréquent que la région du Cap connaisse de violents orages. Ceux-ci ont entraîné des glissements de terrain et des inondations. Ces éboulements ont détruit des infrastructures et des terres agricoles. En avril 2019, à Durban et dans la province de KwaZulu-Natal, les autorités ont annoncé le décès de 51 personnes et plus d’une trentaine hospitalisés, victimes des inondations et des coulées de boue. C’est donc un des dangers en Afrique du sud qu’il vaut mieux éviter.

Les risque naturels en Afrique du sud varient suivant les régions et le climat qui y règne. Par exemple, la région du Cap est fréquemment sujette à des feux de brousse pendant la saison sèche. La région de KwaZulu-Natal quant à elle a connu en 2019 des inondations meurtrières. La sécheresse fait également partie des risques potentiels d’une localité que vous visitez. Respectez les restrictions pour votre bien et celui de vos proches et de ceux qui vous accompagnent.

Haut